Portail LMDMF

Bienvenue dans un monde où les oeufs ne peuvent pas faire semblant...
Menu principal
Message de rapport :
 

Re: Episode 14: Ragnafôôôôôck !

Sujet : Re: Episode 14: Ragnafôôôôôck !
par Bratac sur 7/12/2020 20:30:03

Citation :

Latex a écrit :
Allez, je fais pareil que Bratac cette fois, sans regarder ce qu'il a écrit histoire de pas me spoiler.

Hop, déjà ça commence fort avec une parodie de Wasn't me de Shaggy qui envoie du gros ! On notera d'ailleurs que Fred a du mal à chanter juste quand il fait la voix de Watson, alors qu'avec sa voix naturelle aucun souci.

"J'regarde ma rolex là ... c'est bien c'que j'pensais, c'est l'heure où je m'en bats totalement les couilles !"

Le concombre qui tourne dans des navets ... subtile référence à Concombre Charly ?

"I can see dead assholes". Ça aussi, ça me fait penser à une ref LMDMF, tiens. Je me rappelle plus du contexte mais Niluje qui dit "je vois des gens qui sont morts ... et je vois des bites", et Helmut de répondre "mortes, aussi ?"

"Charlotte toute seule à Budapest ! Chef d’œuvre !!!"

Je remarque au passage que quand charlotte parle il y a "je me suis fait tout petit" de Brassens derrière. Avec plusieurs versions différentes de la chanson selon les moments

"je dois retourner bosser. J'ai de la pine sur la plancha !"

Ahah la série de blagues sur Astérix est simple mais efficace

Et un beau finish avec la chienne de Baskerville.

Dans l'ensemble épisode plutôt sympa, qui confirme ma première impression sur l'épisode précédent. C'est sympa, on rigole bien, et l'histoire monte en puissance avec un bon gros cliffhanger à la fin. Ca peut partir dans n'importe quelle direction dans la troisième partie, et c'est cool ! Moi je vote pour un truc mystique avec la petite qui a la clé du truc ou qui est l'élue de je sais pas quelle croyance/secte/société secrète.


Nous avons franchi une étape, mes frères !

ILS PARLENT ! CERTAINS NOUVEAUX INSCRITS PEUVENT PARLER !

LEVEZ-VOUS MES CREATURES FRERES ET COMMENCEZ TOUS A... PAPOTER DEBFRIEFER ! MOUHAHAHAHHAHA


Connexion